La résistance au feu de vos portes et huisseries est nécessaire, mais elles doivent aussi être résistantes à la fumée. L’intoxication due à la fumée est en effet la première cause de décès en cas d’incendie. Il est donc crucial pour la sécurité des utilisateurs finaux et de l’environnement d’y prêter attention. Quelles sont les exigences pour une porte ? Comment savoir si une porte est résistante à la fumée ? Theuma vous met sur la voie.

Nouvelles exigences légales

La norme européenne décrit les performances en termes de résistance au passage des fumées des constructions structurelles. Il s’agit des classifications suivantes :

  • Sa : résistant à la fumée à température ambiante, aussi appelée fumée froide. Cette exigence est principalement imposée dans les bâtiments dits « sans sommeil », tels que les bureaux, les magasins ou les écoles.
  • S200 : résistant à la fumée à 200 °C, aussi appelée fumée chaude. Cette exigence s’applique en particulier aux lieux d’hébergement tels que les hôtels, les hôpitaux et les garderies.
  • Aucune exigence : les séparations anti-fumée ne sont plus résistantes au feu.

Pourquoi des blocs-portes anti-fumée de Theuma ?

  • Tous les blocs-portes actuels peuvent dès aujourd’hui être conformes aux nouvelles et futures exigences européennes.
  • Nos produits sont certifiés et testés pour une sécurité et une résistance à la fumée optimales.

Un projet avec des portes ? Contactez Theuma !

> Plus de projets